• Français
  • English

Joseph Hubertus Pilates

La méthode Pilates porte le nom de son créateur, Joseph Hubertus Pilates (Bibliographie). Né en 1883 à Mönchengladbach en Allemagne, Joseph passe son enfance à lutter contre les nombreuses souffrances causées par ses maladies : asthme, rhumatisme et rachitisme. Condamné par le corps médical, Joseph se révolte et se met à découvrir le potentiel et les capacités extraordinaires de son corps, peu importent ses maladies. Il se lance alors dans une carrière de gymnaste, de boxeur, d’artiste de cirque et devient vite un athlète accompli ayant une maîtrise du corps irréprochable et un corps parfait.

Sa philosophie devient alors la suivante : Tout être humain naît avec un droit universel… le droit de rester en bonne santé avec un corps sain. À partir de cette idée et de son expérience de la maîtrise du corps, il élabore une méthode d’entraînement innovante, qu'il baptise « CONTROLOGY », aujourd’hui appelée « Pilates ». Un répertoire complet de plus de 500 mouvements spécifiques pour permettre de renforcer et d’assouplir la colonne vertébrale et les articulations de tout un chacun, peu importe son état actuel.

Cette méthode, Joseph Pilates l'enseigne pour la première fois durant la première guerre mondiale en 1914 en Grande-Bretagne, où il travaille comme professeur de self-défense et préparateur physique pour la police et l’armée britannique. Puis, quand la Grande-Bretagne rejoint la première Guerre Mondiale, Joseph est transféré sur le camp d'internement situé dans l'île de Man en tant que "prisonnier ennemi". Dans ce camp d'internement, il observe les animaux s'étirer et utilise ses observations dans son entraînement. Il enseigne les exercices qu'il conçoit à ses compatriotes également internés, en agissant en quelque sorte comme leur prof de gym/physiothérapeute. C'est également au cours des ses 5 ans d'internement qu'il finit par développer son premier concept de machines/appareils Pilates en démantelant des lits superposés du camp, y attachant les ressorts des sommiers pour s'entraîner plus efficacement. Après la guerre, dans les années 20, il retourne en Allemagne et met en pratique sa nouvelle méthode d’entraînement auprès de quelques-uns des danseurs les plus célèbres de l'époque et auprès de l’armée allemande.

En 1923, Pilates décide de partir aux Etats-Unis et ouvre son premier studio d’entraînement à New York, en face d’une école de danse où sa méthode devient rapidement célèbre chez les danseurs, les acteurs, les athlètes et les femmes au foyer de la bonne société.

Jusqu'à sa mort en 1967 à New York, à l’âge de 83 ans, il forme de nombreux élèves dont les plus célèbres restent Romana Kryzanowska, Lolita San Miguel et Kathy Grant (tous instructeurs de la première génération). Elles ouvrent toutes, à leur tour, leur propre studio et école de Pilates dans les années 90, pour que la méthode continue à se développer grâce à de nouvelles générations d’enseignants.